Suivi adolescents

L’adolescence n’est pas un long fleuve tranquille, c’est une étape charnière de la vie, de transition entre le monde de l’enfance et le monde des adultes. En recherche d’indépendance, d’autonomie, entre transformations physiques et psychologiques, les adolescents vivent plus ou moins bien cette période.

Le mal-être peut prendre différentes formes : isolement, refus de communiquer, comportements violents, phobie scolaire, stress, tristesse, dépression, conduites addictives, troubles du comportement alimentaire, manque de confiance en soi et d’affirmation de soi, etc.

Des solutions existent qui permettent aux adolescents de prendre conscience de leur évolution, de faire face au mieux aux crises qu’ils traversent. Il s’agit de prévenir tout dysfonctionnement qui devriendrait majeur et rendrait un équilibre à venir précaire voire impossible s’il n’était pas pris en compte.

L’adolescent fait rarement la démarche de consulter un psychologue. Le plus souvent, il y est incité par ses parents, un enseignant, et/ou un médecin. Il peut être difficile de convaincre un adolescent d’aller voir un « psy », il dira souvent qu’il n’en a pas besoin et qu’il n’est pas fou. Dans tous les cas, il ne faut pas le forcer.